Une énième victoire à l'arrachée pour le Real

Par clemgl le février 27, 2022
Ce n'est un secret pour personne, le Real Madrid version Ancelotti est une équipe qui ne procure aucune émotion. Hier soir, les madrilènes se déplaçaient sur la pelouse de Vallecas pour le petit derby de Madrid face au Rayo Vallecano, 12ème de Liga qui restait sur une série de 4 défaites d'affilées toute compétition confondue. […]

Ce n'est un secret pour personne, le Real Madrid version Ancelotti est une équipe qui ne procure aucune émotion. Hier soir, les madrilènes se déplaçaient sur la pelouse de Vallecas pour le petit derby de Madrid face au Rayo Vallecano, 12ème de Liga qui restait sur une série de 4 défaites d'affilées toute compétition confondue. Le Real a, comme à son habitude, eu du mal à venir à bout de son adversaire et aurait même pu perdre le match sans un grand Courtois. Benzema a offert la victoire aux siens après un beau mouvement orchestré par les madrilènes. Une victoire qui rapproche de plus en plus le Real du titre mais qui ne rassure en rien au niveau du jeu ...

Un match qui aurait dû voir du changement côté Real ...

Le match face au PSG n'a pas l'air d'inquiéter plus que ça le technicien italien Carlo Ancelotti. Une fois de plus, il remet les mêmes et il recommence. Une stratégie risquée à l'approche du retour face aux parisiens. Les multiples critiques de la part des supporters et de la presse concernant le non turn-over sont passées par une oreille et sont ressorties par l'autre.

Face à une équipe du Rayo Vallecano en pleine tourmente après une série négative, Ancelotti se devait de faire tourner. Lui, qui a expliqué plusieurs fois après la défaite face au PSG qu'il fallait voir une équipe du Real beaucoup plus agressive dans le pressing et un bloc qui vient se positionner à la ligne médiane. Hier soir, ce n'était toujours pas le cas. Le Real a eu le même visage que les matchs précédents et s'est même fait peur à plusieurs reprises. Mais comme toujours en Liga, il s'en sort par ses individualités comme Vinícius et Benzema.

La pelouse n'a pas aidé

Certes le Real n'est pas dans un grand moment et ne produit pas grand chose sur le terrain. Hier soir, Ancelotti et ses hommes peuvent avoir une excuse et c'est bien vers la pelouse que l'on peut se tourner. Un terrain bien trop endommagé pour pouvoir espérer produire plus. Ancelotti, lui, en conférence d'après-match, expliquera qu'il a aimé l'engagement mis sur le terrain par ses joueurs et qu'il était très heureux. Une sorte de bouclier à la vue de ses dirigeants, pour qui, cette fin de saison pourrait être synonyme de licenciement.

Casemiro en dessous de tout

Le brésilien n'y arrive plus, hier soir, il a montré une fois de plus ses lacunes dans ses prises et conduites de balle. Il inscrit un but mais se trouve finalement en position de hors-jeu. Ce qui ne change en rien les plans d'Ancelotti qui le sort très tôt dans le match pour voir Valverde avec Modric et Kroos pour ce qui sera très certainement le milieu de terrain face au PSG.

Oui mais voilà, ce n'est pas la première fois et ce ne sera pas la dernière que Casemiro handicape le développement de l'équipe, notamment en phases de construction lorsqu'il faut partir de derrière. Ses carences techniques dans le football d'aujourd'hui ne peuvent pas correspondre à ce que doit pencher le Real pour retrouver les sommets en Europe.

Une décision devra être prise pour tenter de trouver une solution afin de résoudre ce problème qui dure depuis maintenant beaucoup trop longtemps.

Benzema sauveur !

Encore lui, toujours lui. Karim Benzema sera très certainement couronné "pichichi" de la Liga au terme de la saison mais on devrait accentuer le fait qu'il arrive à faire ses statistiques là sans avoir quelqu'un à côté de lui pour l'épauler. Vinícius est encore en progression et Asensio est un joueur qui performe plus par sa qualité de frappe que par son association avec le français. Hier soir, Benzema a une nouvelle fois donné la victoire aux siens et continue d'entrer dans la légende en ayant atteint les 400 victoires avec le Real Madrid.

La Real Sociedad avant le retour face au PSG

Le dernier match avant la Ligue des Champions sera un gros test pour jauger l'état de forme de l'équipe. Une équipe qui ne rassure pas mais qui peut, tout de même, faire quelque chose. Le match face à la Real Sociedad verra certainement le onze type qui sera aligné par Ancelotti face au PSG. La Liga reste l'objectif numéro 1 pour les madrilènes qui voudront tout donner pour prendre les 3 points et continuer sa quête vers le titre de champion d'Espagne.

Article écrit par clemgl
crossmenuarrow-down