Un Real qui montre les crocs avant le PSG !

Par clemgl le mars 6, 2022
L'attente était immense hier soir concernant le match du Real Madrid qui accueillait la Real Sociedad pour les supporters madrilènes. Après le nul concédé par Séville un peu plus tôt dans la journée, le Real avait l'occasion de prendre 8 points d'avance sur son dauphin et surtout de montrer un bon visage de l'équipe avant […]

L'attente était immense hier soir concernant le match du Real Madrid qui accueillait la Real Sociedad pour les supporters madrilènes. Après le nul concédé par Séville un peu plus tôt dans la journée, le Real avait l'occasion de prendre 8 points d'avance sur son dauphin et surtout de montrer un bon visage de l'équipe avant le match retour face au PSG mercredi prochain. Autant vous dire que les hommes d'Ancelotti ont fait plus que le boulot. A l'arrivée, le Real s'est imposé 4-1 et a montré un visage encourageant pour affronter le défi qui l'attend dans 3 jours. Retour sur une grande soirée pour les madrilènes !

Un Real entreprenant qui s'envole en tête de la Liga

La partie avait pourtant très mal débuté, les hommes d'Ancelotti ont concédé, très rapidement, un penalty une nouvelle fois provoqué par Dani Carvajal sur David Silva, à peine la 10ème minute de jeu jouée. Oyarzabal ne s'est pas fait prier et l'a parfaitement frappé hors de portée de Thibault Courtois (pourtant parti du bon côté). Pour autant, cela a permis aux joueurs de se réveiller et de montrer un visage trop souvent étranger depuis quelques mois voir même années. Hier soir, le Real a peut-être réalisé son meilleur match de la saison devant la plus grande affluence depuis le début de saison (52 410 spectateurs).

Une statistique est parlante pour mettre en relief le match réalisé par les hommes d'Ancelotti : 18 tirs contre seulement 1 pour la Real Sociedad sur penalty. Le Real a complètement étouffé la Real Sociedad et le plan de jeu et l'organisation du coach transalpin n'y est pas étrangère.

L'approche convaincante de Carlo Ancelotti

La blessure au milieu de terrain de Toni Kroos et l'absence de Valverde pour cause de maladie ont forcé Ancelotti à postuler pour Eduardo Camavinga. Un joueur qui, sur le papier et dans la tête d'Ancelotti pourrait être titulaire face au PSG pour le match retour de Ligue des Champions. La titularisation du jeune français force donc le Real Madrid a montré un visage différent en allant chercher et asphyxier son adversaire dans sa moitié de terrain. Résultat : on a vu un Real beaucoup plus proactif et maître du match que d'habitude.

Un jeu varié avec plusieurs séquences de possession et de récupération dans la partie adverse en allant même jusqu'à réaliser quelques contre-attaques qui ont été, à la fin, malheureusement mal gérées. Quoi qu'il en soit, l'approche d'Ancelotti, hier soir, montre que le Real doit suivre cette direction et ne plus retomber dans les travers des dernières semaines et derniers mois. Un Real Madrid qui déclenche un pressing haut avec un bloc équipe au niveau de la ligne médiane en bloquant les sorties de balle basques ne fait qu'envoyer des signaux positifs quant à la confrontation décisive face au PSG.

Modric fait de la résistance !

A Madrid, un petit homme fait toujours résistance, il s'agit de Luka Modric. Une nouvelle fois, le maestro croate a étalé toute sa palette technique dans un Bernabéu qui n'attendait que ça. Son but ou plutôt "Golazo" du pied gauche à l'extérieur de la surface de réparation après avoir fait danser David Silva n'est pas anodin. Modric retrouve des couleurs pile au moment où l'équipe en avait le plus besoin. Malgré une première demi-heure compliquée sur le plan collectif et personnel, il s'est mué en véritable patron et est sorti sous l'ovation habituelle du Bernabéu. Désigné "Homme du match", la légende Modric continue d'écrire ses lignes dans l'histoire du Real Madrid.

Camavinga gagne sa place pour le PSG

De l'autre côté du milieu, Camavinga, titulaire, avait une opportunité énorme pour montrer à Ancelotti qu'il veut jouer mercredi face au PSG. Cela n'a pas manqué, le jeune joueur français de 19 ans s'est montré et c'est même lui qui égalise sur une frappe hors de la surface adverse. Une prise d'initiative qui n'a certainement pas laissé insensible Carlo Ancelotti. Hier soir, face à la Real Sociedad, Eduardo Camavinga a indéniablement gagné sa place dans le onze pour mercredi prochain.

Plus encore, sa prestation hier soir, pourrait bien lui permettre de grapiller bien plus de minutes et changer les plans de Carlo Ancelotti. Chambouler le milieu de terrain composé de Casemiro, Kroos et Modric est une nécessité si le Real souhaite être compétitif sur tous les tableaux. A Madrid, les supporters exigent également de voir un Real enthousiasmant même si la victoire reste primordiale à leurs yeux. Voir un changement de plan de jeu et d'hommes dans les jours ou semaines à venir ne serait étrange.

Le Real est prêt pour mercredi !

La prestation d'hier soir a ravivé la flamme chez les supporters pour inverser le score contre le PSG. Tous les ingrédients ont été mis par les joueurs pour se rassurer et être prêt à en découdre mercredi prochain. Le PSG est prévenu, le visage du Real sera totalement différent de celui qu'ils ont pu voir au Parc des Princes il y a maintenant 3 semaines. Un Real retrouvé et sur de sa force dans un Bernabéu rempli à ras bord et à fond derrière son équipe peut parvenir à se hisser aux quarts de finale. 90 minutes au Bernabéu, c'est très long dixit Juanito en 1985 "Crois moi, 90 minutes à Bernabéu, c'est vraiment très long". 
Rendez vous mercredi !

Article écrit par clemgl
crossmenuarrow-down