Un nul pour le Real avant le déplacement à Paris

Par clemgl le février 13, 2022
A 3 jours de la confrontation face au PSG, le Real Madrid s'est déplacé sur la pelouse du Madrigal face à Villareal actuel 6ème de Liga. Un match qui était annoncé compliqué pour les hommes de Carlo Ancelotti, amputés de Karim Benzema et Ferland Mendy. Pour pallier à ses absences, le coach italien a décidé […]

A 3 jours de la confrontation face au PSG, le Real Madrid s'est déplacé sur la pelouse du Madrigal face à Villareal actuel 6ème de Liga. Un match qui était annoncé compliqué pour les hommes de Carlo Ancelotti, amputés de Karim Benzema et Ferland Mendy. Pour pallier à ses absences, le coach italien a décidé de titulariser Gareth Bale pour la première fois depuis le mois d'août 2021. Marcelo, quant à lui, remplaçait le latéral français au poste. 2 choix qui ne sont pas avérés payants puisque le Real n'a pu repartir qu'avec le point du match nul.

Un match qui était prévisible ...

Comme au match aller, les madrilènes ont été mis en difficulté face à une très bonne équipe de Villareal qui a su mettre les hommes d'Ancelotti en difficulté. Les madrilènes ont réagi en seconde période sans vraiment avoir de séquences importantes pour venir inquiéter Geronimo Rulli, le portier de Villareal. Entre 2 équipes qui adorent avoir le ballon, il était difficile d'entrevoir un scénario différent de celui qui s'est déroulé au cours des 90 minutes.

Un Real au petit trot et avec des imprécisions techniques

Les hommes d'Ancelotti n'ont pas régalé hier après-midi et cela est notamment dû au manque de rythme et aux imprécisions techniques dans la passe et le dribble. Titularisé au poste de numéro 9, Gareth Bale n'a que trop peu pesé sur la défense adverse. Un Real qui s'est même fait dominer lors de cette première période et qui n'a pas su se créer des opportunités par le jeu.

Le rythme du match, souvent dirigé par Toni Kroos et son compère croate (rentré à 10 minutes de la fin) n'a pas été au niveau que l'on attendait. Villareal est une équipe qui excelle dans la gestion d'un match et l'a parfaitement fait face au Real. Des imprécisions techniques importantes ont été la cause de ce match nul et des joueurs trop peu dangereux et consistant dans leur jeu.

Bale le grand retour !

28 août 2021 face au Betis Séville, voilà la dernière apparition du gallois sous les couleurs du Real. Une longue absence dû notamment à une nouvelle blessure et à des choix du coach italien Carlo Ancelotti. Hier après-midi, Gareth Bale était la surprise concoctée par le technicien italien. Le gallois était titularisé au poste habituel de Karim Benzema mais n'a pas rendu une copie qui laisse penser que ce dernier sera titulaire mardi prochain à Paris. Une première période beaucoup trop timide et une seconde lors de laquelle, il a essayé de se montrer et d'être dangereux à l'image de ses frappes qui n'ont pas trouvé le chemin des filets.

Une attaque qui laisse à désirer ...

Il y a bien un Real avec et sans Benzema mais cela ne doit pas handicaper à ce point le Real dans sa quête du but. Malheureusement, aucun autre joueur n'est capable d'avoir le rendement de Karim Benzema, ni dans le jeu ni face au but. Le trio Vinícius-Bale-Asensio n'a pas donné satisfaction et Carlo Ancelotti a tardé à faire des changements.

Eden Hazard, Rodrygo mais surtout Luka Jovic sont arrivés trop tard pour espérer faire la différence. Pourtant le serbe a bien eu l'occasion du match en toute fin de la seconde période en se retrouvant seul face au gardien. Il a fait le bon geste en piquant son ballon au dessus de Rulli mais celui-ci a terminé sa course sur la barre transversale.

4 points d'avance sur Séville

Malgré ce match nul, les madrilènes conservent tout de même une avance confortable sur son poursuivant, le FC Séville. Le Real va pouvoir préparer son rendez-vous face au PSG dans de bonnes conditions

Prochain objectif : Cap sur le Parc des Princes

Mardi prochain, le Real se déplace sur la pelouse du Parc des Princes pour son 8ème de finale de Ligue des Champions. Les madrilènes vont devoir montrer un tout autre visage pour espérer repartir de Paris avec une victoire. Un match qui risque d'être disputé et qui va se jouer sur la capacité de l'un et de l'autre à gérer les temps forts et temps faibles de l'adversaire.

Une victoire madrilène à Paris aurait un impact important pour la suite de la saison, notamment pour Carlo Ancelotti. Rendez vous dans quelques jours pour savoir si oui ou non les madrilènes auront été au rendez-vous de ce choc au sommet des 8èmes de finales de Ligue des Champions.

 

Article écrit par clemgl
crossmenuarrow-down