Real Madrid : Un premier trophée pour servir de base pour la suite

Par clemgl le janvier 17, 2022
Hier soir le premier titre de la saison était en jeu, la Supercoupe d'Espagne. Une finale qui opposait le Real Madrid vainqueur du FC Barcelone contre l'Athletic Bilbao tombeur de l'Atletico de Madrid. Les madrilènes l'ont emporté 2-0 dans un match où ils ont dominé pendant une bonne partie du match. Cette victoire permet au […]

Hier soir le premier titre de la saison était en jeu, la Supercoupe d'Espagne. Une finale qui opposait le Real Madrid vainqueur du FC Barcelone contre l'Athletic Bilbao tombeur de l'Atletico de Madrid. Les madrilènes l'ont emporté 2-0 dans un match où ils ont dominé pendant une bonne partie du match. Cette victoire permet au Real Madrid d'accrocher une 12ème Supercoupe d'Espagne à son palmarès.

Un Real sérieux vient à bout de l'Athletic

Après s'être imposé difficilement face au FC Barcelone (3-2), les madrilènes ont eu une finale pour le moins tranquille. Carlo Ancelotti et ses hommes ont été sérieux de la 1ère à la 90ème minute. Le match a vu 2 périodes concernant le Real, une où les merengue ont pris le contrôle du jeu et une autre où ils ont laissé le ballon aux basques pour évoluer en contre (comme face au Barça). L'Athletic Bilbao n'a eu pas d'occasions nettes sur le but de Thibault Courtois mis à part le penalty obtenu dans les dernières minutes, arrêté par le belge.

Luka Modrić MVP

Une fois de plus encore, le croate a réalisé un grand match. Buteur hier soir pour ouvrir la marque pour son équipe, il a été d'une grande importance pour mener les offensives du Real. Positionné en relayeur droit comme à son habitude, il a réussi à combiner avec le brésilien pendant 90 minutes et à se montrer dangereux à chaque fois qu'il venait s'insérer dans le demi-espace droit.

Auteur de son premier but cette saison, Luka Modrić est tout proche de signer une prolongation de contrat. Florentino Pérez, président du Real Madrid, a déclaré après la finale "Luka Modrić est toujours le meilleur au monde à son poste. Dans n'importe quel stade où il va, il reçoit une ovation. C'est un phénomène qui mérite d'être étudié"Elu homme du match, il continue de performer à 36 ans et en veut encore plus.

Un milieu de terrain qui risque d'être difficile à bouger

Hier soir, l'Athletic Bilbao n'a pas eu de chance. Ils sont tombés contre une équipe du Real sérieuse avec un milieu de terrain qui, lorsqu'il est dans cette forme là, est très difficile à venir chercher. Luka Modrić et Toni Kroos nous ont servi un match de très grande classe et n'ont pas l'intention de laisser des miettes aux joueurs sur le banc. Carlo Ancelotti n'est pas un grand adepte du turn-over et les Ceballos, Isco et consort n'ont pas la possibilité de venir grappiller du temps de jeu au milieu.

Cette situation est un peu particulière à gérer pour les dirigeants madrilènes alors que le milieu n'est pas éternel, il faut tout de même prévoir la suite. Oui mais voilà, aujourd'hui il n'existe pas un joueur capable de faire ce que font Luka Modrić et Toni Kroos. 2 profils qui sont donc introuvables sur le marché et pour lequel - lesquels, il est difficile à remplacer. L'allemand a une nouvelle fois régalé par ses renversements de jeu et par l'intensité mis par ses transmissions.

Les grands rendez-vous vont approcher petit à petit et c'est peut-être là que l'on verra si le milieu continue de performer où s'il faut apporter quelques petites retouches.

Les intentions et l'intensité étaient au rendez-vous !

Il faut le souligner, lorsque le Real joue une finale, il y met les ingrédients. Hier soir, on a vu un visage totalement différent de celui que l'on a pu voir quelques jours auparavant dans le Clasico. Une attitude qui montre le sérieux mais également les capacités de cette équipe à élever le niveau lorsqu'il en est nécessaire.

Attention toutefois, ce type de performance ne devrait pas être occasionnelle. On voit trop peu souvent un Real consistant dans le jeu et qui souvent, s'en remet à ses individualités. Hier soir, on a eu un mélange de cela, des individualités fortes qui ont mis les ingrédients concernant les intentions et l'intensité que requiert un match de ce niveau.

Un trophée pour servir de base

Le Real Madrid a remporté son premier trophée de la saison mais l'essentiel est ailleurs. Les madrilènes ont certainement joué l'un de leurs meilleurs matchs de la saison sur cette finale et doit maintenant servir de base pour la suite de la saison. Une saison qui est encore longue et sur laquelle il faut capitaliser sur les matchs importants comme cette finale de Supercoupe d'Espagne.

La grande échéance du 15 février prochain est maintenant dans la ligne de mire des madrilènes et peuvent s'inspirer de ce qu'ils ont produit hier soir face à l'Athletic Bilbao. Attention à ne pas retourner dans ses travers en Liga pour ne pas voir Séville recoller au classement et se mettre en danger à l'approche du grand rendez-vous en Ligue des Champions.

Article écrit par clemgl
crossmenuarrow-down