Qualification du Real mais attention Ancelotti ...

Par clemgl le janvier 13, 2022
Le Real Madrid s'est qualifié hier soir en finale de Supercoupe d'Espagne face au Barca et rencontrera le vainqueur du match entre Bilbao et l'Atletico de Madrid. Une qualification que le Real a dû chercher en prolongations après s'être vu rejoindre au score par 2 fois. Les hommes d'Ancelotti auront la possibilité d'aller chercher le […]

Le Real Madrid s'est qualifié hier soir en finale de Supercoupe d'Espagne face au Barca et rencontrera le vainqueur du match entre Bilbao et l'Atletico de Madrid.
Une qualification que le Real a dû chercher en prolongations après s'être vu rejoindre au score par 2 fois. Les hommes d'Ancelotti auront la possibilité d'aller chercher le premier titre de la saison en cas de victoire ce week-end.

Une approche (très) minimaliste de la part d'Ancelotti

Face à un Barca en reconstruction et en quête de confiance, on pensait tous que le Real allait dominer ce match. Cela n'a pas vraiment été le cas mis à part 20-30 minutes en 1ère période où la différence de niveau était visible. Après l'ouverture du score, les hommes d'Ancelotti ont, comme à leur habitude, baissé le rythme et n'ont pas souhaité aller faire le break avant la mi-temps. Une décision qui a permis au Barca de revenir au score sur un coup du sort avec une mauvaise relance de Militão, contrée par Luuk De Jong.

Le score était de 1-1 à la pause et lorsque la seconde période a commencé, le Real a continué sur la même lancée qu'après avoir subi l'égalisation. Une équipe qui défend très (trop) bas et s'expose à des vagues successives des catalans. Une attitude que l'on voit bien trop souvent et qui pénalisera certainement les merengue contre des équipes de plus gros calibre.

Les madrilènes auraient pu corser l'addition

En étant positionné en bloc bas, le Real Madrid souhaitait faire mal au Barca en contre-attaque. Des transitions qui auraient pu finir pour la majorité d'entre-elles au fond des filets de Ter Stegen.
Malheureusement, les madrilènes n'ont pas eu de véritable tueur devant le but et nombre de ses occasions ont fini bien trop loin pour inquiéter le portier barcelonais.

Malgré toutes ses opportunités gâchées, le Real Madrid repart avec la victoire en inscrivant tout de même 3 buts à son adversaire. Le Real a tendu le bâton pour se faire battre mais le Barca n'a pas été capable de finaliser ses actions.

Le match s'est fini sur le score de 3 buts à 2 mais aurait très bien pu se terminer à 5 buts à 2 si les madrilènes avaient été plus adroits devant le but.

Une 5ème victoire consécutive dans un Clasico

Le Real a beau avoir fait un match en deça de sa stature, la victoire dans ce Clasico permet de franchir une barre symbolique de 5 victoires consécutives face au Barca. Une performance qui n'était plus arrivée depuis les années 60. Une victoire dans un Clasico est toujours importante et marquer l'histoire de cette confrontation historique l'est également.

Un Real qui finit sur les rotules

Carlo Ancelotti n'est pas un grand adepte du turn-over. On l'a vu encore hier, sur les 120 minutes, il n'a effectué que 4 changements. Il ne porte une très grande attention aux joueurs qui sont sur le banc. Beaucoup l'ont déçu mais pour arriver à la fin de la saison en luttant pour tous les titres, il n'est pas possible de compter seulement sur 11-13 joueurs.

Hier soir, le match a duré 120 minutes et on a vu les joueurs être en grande difficulté physiquement à partir de l'heure de jeu. Même les entrants ont eu du mal à rentrer dans le match. Une donnée qui n'est pas sans rappeler la fameuse saison 14/15 où le Real avait totalement plongé à partir du mois de janvier. Attention Ancelotti ...

Qui pour rencontrer le Real en finale de la Supercoupe d'Espagne ?

La 2ème demi-finale va opposer ce soir l'Atletico de Madrid et l'Athletic Bilbao pour une place en finale. Le vainqueur rencontrera le Real Madrid ce dimanche. Le premier titre de la saison est une bonne opportunité pour lancer cette 2ème partie de saison. Les hommes d'Ancelotti auront, quelque soit l'équipe en face, fort à faire pour parvenir à soulever le trophée.

Article écrit par clemgl
crossmenuarrow-down