Martin Ødegaard, Madrid comme définitif ?

Par clemgl le juillet 20, 2021
Martin, de son prénom, est arrivé à l'âge de 16 ans à Madrid en provenance du petit club norvégien Strømsgodset IF. C'est à l'hiver 2015 qu'il rejoint la capitale espagnole, le Real Madrid a bataillé pour obtenir le petit prodige norvégien pour une somme avoisinant les 3 millions d'euros. Beaucoup d'observateurs le voient à ce […]

Martin, de son prénom, est arrivé à l'âge de 16 ans à Madrid en provenance du petit club norvégien Strømsgodset IF.
C'est à l'hiver 2015 qu'il rejoint la capitale espagnole, le Real Madrid a bataillé pour obtenir le petit prodige norvégien pour une somme avoisinant les 3 millions d'euros. Beaucoup d'observateurs le voient à ce moment comme le futur crack du football mondial. Mais arrivé dans un club comme le Real à son âge et venant d'un autre pays et d'une autre culture n'est pas évident ...

Un faux départ

L'adaptation à Madrid est compliquée lors de son arrivée. Sélectionné avec la Castilla pour jouer des matchs en 3ème division espagnole Le barrage de la langue ainsi que Zinedine Zidane, alors coach de la Castilla, n'était pas convaincu par le potentiel du jeune norvégien. Cette première saison à la Castilla n'a pas été facile pour Martin. Ses coéquipiers pas heureux de voir Ødegaard se comporter comme une "starlette" ne l'aide pas à s'intégrer que ce soit dans l'équipe et sur le terrain. Une période compliquée pour le norvégien qui va finalement faire ses valises et revenir dans son pays natal, la Norvège.

Des prêts à n'en plus finir

2 ans après son arrivée et une première expérience ratée à Madrid, Ødegaard revient en Norvège sous forme de prêt d'abord à Heerenveen (2 saisons) puis au Vitesse (2 saisons).
Ce n'est qu'à partir de l'année 2019 qu'il évoluera en Espagne et qu'il explosera sous les ordres d'Imanol Alguacil à la Real Sociedad. Elu joueur du mois en Liga dès le mois de septembre, il est vu comme l'un des meilleurs joueurs du championnat lors de sa première saison en Liga. Il emmène la Real Sociedad à se hisser jusqu'en finale de la Copa Del Rey, finale qui n'a pas pu se disputer cette saison à cause du Covid.

Au terme de cette saison qui a fini au mois de juillet, Ødegaard retourne une énième fois faire la préparation avec le Real Madrid sans pour autant savoir de quoi sera fait son futur.
Le Real n'ayant pas réalisé de transferts à cause des pertes liées à la crise économique, compte sur le retour d'Ødegaard pour compléter l'effectif.
Un début de saison compliqué encore une fois pour le jeune norvégien qui ne voit quasiment pas le terrain au Real, bloqué par les performances de Luka Modric et de la rigidité de Zidane à changer la structure de son équipe.

Au mois de janvier 2021, il retourne en prêt cette fois-ci du côté de Londres chez les gunners d'Arsenal.
Mikel Arteta, alors coach du club londonien, lui offre une place de titulaire comme numéro 10 dans son 4-2-3-1.
Ødegaard enchaine et devient même important dès ses premiers matchs à tel point qu'il ne quittera plus le onze jusqu'à la fin de son prêt.
De retour, encore une fois cet été, Martin Ødegaard espère être important aux yeux de Carlo Ancelotti, coach du club depuis le 1er juin.

Cette fois c'est la bonne !

Martin Ødegaard va peut-être obtenir le fameux césar de faire parti du onze de départ de Carlo Ancelotti.
Le norvégien plait énormément au technicien italien qui pourrait l'installer, cette saison, dans un rôle de numéro 10 ou d'un milieu excentré à droite.
Il revient dans l'optique d'obtenir une place dans le onze de Carlo Ancelotti qui pourrait bousculer un peu les codes du côté de Chamartín. Effectivement, Ødegaard est un joueur qui excelle en se situant entre les lignes adverses notamment lorsqu'il est positionné dans les demi espaces.
Les premiers mots de Carlo Ancelotti à son retour donnent bon espoir à Ødegaard pour obtenir le temps de jeu qu'il souhaite depuis un bon moment.
Les probables départs de Isco et de Ceballos ainsi que l'âge avancé de Luka Modric peuvent lui permettre d'être un élément important aux yeux du technicien italien.

Reste à savoir le futur qui est réservé à Martin Ødegaard ...

 

Article écrit par clemgl
crossmenuarrow-down