Défaite amère pour le Real

Par clemgl le septembre 29, 2021
Hier soir, le Real Madrid accueillait le petit nouveau de cette édition 2021-22 de ligue des champions, le Sheriff Tiraspol. Les hommes de Carlo Ancelotti étaient pourtant ultra favoris mais les évènements ne se sont pas déroulés comme prévus ... Une défaite qui laisse un goût amer 31 tirs et 76% de possession, ce sont […]

Hier soir, le Real Madrid accueillait le petit nouveau de cette édition 2021-22 de ligue des champions, le Sheriff Tiraspol. Les hommes de Carlo Ancelotti étaient pourtant ultra favoris mais les évènements ne se sont pas déroulés comme prévus ...

Une défaite qui laisse un goût amer

31 tirs et 76% de possession, ce sont les chiffres du match qui s'est déroulé hier soir au Santiago Bernabéu. Un goût amer tant le Real a dominé les débats de la 1ère minute à la dernière mais à la fin, le résultat se montre négatif. Une possession de balle qui s'est déroulée exclusivement dans le camp des moldaves. Le Real n'a pourtant pas réussi à trouver la faille face à un bloc bien regroupé et des lignes très serrées.
Le Sherrif Tiraspol a su profiter de ses rares incursions dans le camp madrilène pour inscrire 2 buts et prendre les 3 points au Bernabéu. Il aura fallu seulement 4 tirs pour faire trembler les filets de Courtois.

La bonne nouvelle de la soirée

A côté de cette défaite, il y a aussi quelques bonnes nouvelles, notamment le retour de Toni Kroos. blessé depuis le début de saison en raison d'une pubalgie, il a fait son grand retour sur le terrain hier soir.
Une bonne nouvelle pour Carlo Ancelotti qui récupère un élément fort de l'entre-jeu madrilène.
Une bonne nouvelle également pour l'équipe tant Casemiro semble épuisé et dont son apport balle au pied reste très limité.
L'occasion de voir un milieu Kroos - Modric - Camavinga ce week-end est très probable. Et cela ne devrait pas déplaire aux supporters merengue.

Camavinga gagne des points

Encore une fois, Eduardo Camavinga a été très bon. Titularisé aux côtés de Valverde et Casemiro, c'est lui qui sort du match avec une bonne copie. Pro-actif avec et sans ballon, le milieu français continue de faire chavirer les merengues. Une place de titulaire qu'il est allé chercher lui même avec ses bonnes performances. Le voir intégrer le onze de départ définitivement n'est aujourd'hui plus une surprise.
Agressif sur le porteur et très bon techniquement, il remplit toutes les cases d'un milieu de terrain complet.
A seulement 18 ans, Eduardo Camavinga peut devenir un joueur essentiel de l'entre-jeu madrilène.

La qualification entre les mains du Real

Malgré cette défaite, le Real se classe 2ème et reste dans la course pour se qualifier au prochain tour.
Il faudra néanmoins être plus efficace devant les buts du Shakhtar Donetsk et de l'Inter. La trêve et les retours de blessure de Ferland Mendy et de Dani Carvajal permettront au Real d'arriver au complet face à ses prochains adversaires.

Article écrit par clemgl
crossmenuarrow-down