Le Real sauvé par Benzema sur penaltys à Vigo

Par clemgl le avril 2, 2022
Ce samedi, le Real Madrid se déplaçait sur la pelouse de Balaídos pour y affronter le Celta, actuel 11ème de la Liga. Un match difficile comme d'habitude en terre Galicienne où le Real n'avait pas le droit à l'erreur. Positif au Covid, Carlo Ancelotti a laissé son fils Davide prendre en charge l'équipe, le père […]

Ce samedi, le Real Madrid se déplaçait sur la pelouse de Balaídos pour y affronter le Celta, actuel 11ème de la Liga. Un match difficile comme d'habitude en terre Galicienne où le Real n'avait pas le droit à l'erreur. Positif au Covid, Carlo Ancelotti a laissé son fils Davide prendre en charge l'équipe, le père communiquait toutefois avec son fils pour lui donner les instructions. Les madrilènes devaient absolument rentrer de trêve avec une victoire s'ils ne voulaient pas voir les vieux démons du Clasico ressurgir. Retour sur un match qui confirme encore un peu plus les critiques des supporters et observateurs ...

Des difficultés comme d'habitude à venir presser l'adversaire

Le Real Madrid n'est pas une équipe qui sait presser son adversaire. La composition d'équipe annoncée une heure avant le coup d'envoi a désespéré beaucoup de monde en voyant le même onze remis une fois de plus après la débâcle dans le Clasico. La trêve n'a visiblement pas remis en question Carlo Ancelotti et son staff qui ont reconduit des joueurs qui ont été très décriés ces dernières semaines.

Camavinga et Federico Valverde, tout 2 auteurs de bonnes performances avec leurs sélections respectives, se sont retrouvés une nouvelle fois sur le banc des remplaçants. 2 joueurs qui auraient dû certainement être titulaire hier soir à Vigo. Le Real Madrid en a besoin s'il veut se trouver une ligne directrice sur le terrain et non regarder le tableau d'affichage ou encore le classement en Liga comme depuis le début de saison. Un problème qui dure depuis bien trop longtemps et qui ne semble pas déranger les dirigeants ...

Un milieu qui n'y arrive pas et une défense aux aboies

La non capacité à venir presser un adversaire qui sait conserver le ballon et l'utiliser à bon escient fait que le Real se retrouve dans une situation compliquée où il est obligé de se reposer sur les quelques individualités de son effectif pour survivre. Un air de déjà-vu qui laisse aucun signe positif pour le match suivant.

Aujourd'hui, cela fait 7 ans que le Real Madrid possède le même milieu de terrain composé de Casemiro / Kroos / Modric. Une éternité alors que les concurrents se renforcent en renouvelant leur effectif par de jeunes joueurs talentueux qui ont envie de tout déchirer. Du côté de la capitale, ils considèrent tout le temps le trio comme indispensable alors que ce dernier est à bout de souffle et nécessite du changement.

Face au Celta Vigo, le milieu n'arrivait pas à se connecter avec des joueurs éparpillés sur le terrain. Lorsqu'au milieu de terrain, les joueurs ne peuvent pas se connecter, il est très difficile de voir une évolution positive dans le match. Malgré quelques bonnes combinaisons qui n'ont pas abouti, le milieu de terrain continue de creuser sa tombe. La question reste : jusqu'à quand ?

S'il y a des difficultés au milieu, il y en a également une ligne plus bas. La ligne défensive alignée a pris totalement l'eau à Balaídos, comme il y a 2 semaines face au Barça. Les latéraux ont été complètement dépassés en 1 contre 1 et n'ont pas vraiment aidé dans les phases offensives.

Concernant la paire Alaba - Militão, les équipes ont trouvé le point faible de cette charnière : les centres mi-hauteurs dans la zone entre Courtois et sa charnière. Un problème déjà vu face à Barcelone où 2 buts viennent de ces situations là.
Le Real va devoir remédier à cela au plus vite s'il ne veut pas voir ses futurs adversaires exploiter cette faille qui est un véritable cadeau pour les attaquants adverses.

Benzema sur penaltys et Courtois sauvent le Real

Le Real en grande difficulté sur le terrain peut remercier Karim Benzema et Thibault Courtois. Le numéro 9 et le gardien de but ont une nouvelle fois donné la victoire aux siens. L'un par ses buts et l'autre par ses parades. Une histoire qui nous est racontée depuis bien trop longtemps maintenant et qui doit s'arrêter au plus vite. En plus des penaltys inscrits (2/3), Benzema a été, encore une fois, le meilleur joueur de champs sur le terrain.

Courtois, de son côté, ne finit plus d'impressionner avec ses parades venues de nul part. Sur le coup-franc d'Aspas, le gardien belge a réalisé l'une des plus belles parades cette saison. En plus de celle-ci il a sauvé à mainte reprise sa défense qui prenait l'eau de toute part et a permis aux siens de prendre 3 points importantissimes.

Un Real qui ne convainc toujours pas à quelques jours du choc face à Chelsea

La victoire est souvent synonyme de sourire et de positif pour une équipe, malheureusement, face au Celta, la victoire n'a de bon que les 3 points rapportés au classement et pas grand chose d'autre. On pourrait même dire que l'équipe ne se rassure pas et reste en pleins doutes à l'heure d'affronter les champions d'Europe en titre en quart de finale de Ligue des Champions.

Carlo Ancelotti est mis sur la sellette par bon nombre de supporters et journalistes et cela pourrait se confirmer en fin de saison. Le technicien italien ne convainc pas et semble être pris en grippe par les supporters madrilènes.
La fin de saison du Real dépendra fortement de l'avenir de Carlo Ancelotti sur le banc madrilène mais nul doute qu'il sera discuté dans les semaines à venir ...

Article écrit par clemgl
crossmenuarrow-down