Le Real Madrid se balade à Grenade

Par clemgl le novembre 22, 2021
Pour le compte de la 13ème journée de Liga, le Real Madrid se déplaçait sur la pelouse de Grenade, 17ème au classement. Les hommes de Carlo Ancelotti avaient l'opportunité de prendre la 1ère place à l'issue du match. Un match que le Real ne se devait pas de prendre à la légère au vu du […]

Pour le compte de la 13ème journée de Liga, le Real Madrid se déplaçait sur la pelouse de Grenade, 17ème au classement. Les hommes de Carlo Ancelotti avaient l'opportunité de prendre la 1ère place à l'issue du match. Un match que le Real ne se devait pas de prendre à la légère au vu du calendrier infernal qui les attend jusqu'à la fin de l'année civile.

Retour sur le triomphe des madrilènes

Le Real Madrid a certainement réalisé son meilleur match de la saison. Carlo Ancelotti et ses hommes sont allés chercher la victoire en se baladant au stade Nuevo Los Cármenes. Un succès qui permet, suite au match nul de la Real Sociedad un peu plus tard dans la journée, de prendre la tête du championnat avec un match en moins.

Le retour d'une trêve est souvent compliqué à appréhender pour les équipes mais ça n'a pas été le cas des madrilènes. Une victoire 4 buts à 1 avec une domination sur l'ensemble du match a permis aux observateurs et journalistes de s'enflammer un petit peu.
Le Real Madrid démarre son calendrier fou de 9 matchs à jouer en un mois avec une victoire probante et rassurante pour la suite des évènements.

Vinícius toujours plus haut

Une fois de plus, Vinícius a rendu fou ses adversaires, à l'image du carton rouge reçu par Monchu (formé au Barça), après une percée impressionnante qui a vu également l'expulsion du coach de Grenade, Roberto Moreno. Le brésilien continue de briller de mille feux et de faire le bonheur des supporters madrilènes. Une première période qui n'a pourtant pas vu le brésilien. Vinícius a même été coupable de la réduction du score de Grenade à la suite d'un mauvais contrôle dos au jeu. Mais étant tellement indispensable à l'équipe, personne ne le lui a porté préjudice. Au retour des vestiaires, le brésilien a rendu une copie parfaite. Déstabilisant et buteur, il continue de performer et de montrer un caractère impressionnant à son âge.

En ayant inscrit le but du 3-1, il compte désormais plus de buts cette saison que sur l'ensemble des 3 dernières saisons. 8 buts en Liga cette saison contre 7 buts lors des saisons précédentes.

Le joueur continue de progresser dans toutes les caractéristiques qui répondent à l'ailier que le Real Madrid souhaite avoir dans son équipe.
Carlo Ancelotti a même dû le sortir, à la fin du match, pour lui éviter une blessure. Blessure qui aurait certainement été provoquée par un joueur andalou tellement le brésilien rendait fou ses adversaires par ses dribbles et sa vitesse.

Asensio 4 étoiles

Marco Asensio a certainement réalisé le meilleur match depuis sa rupture des ligaments croisés il y a maintenant 2 ans. Le majorquin, omniprésent et techniquement très juste, a été un des éléments forts hier après-midi. Auteur du premier but des madrilènes après une percée balle au pied, il a continué à régaler par des gestes de grande classe.

On ne va pas faire l'étale de la palette technique utilisée (contrôle porte-manteau, roulette et des passes d'un joueur de très haut niveau). Tous ces éléments-là sont synonymes d'un joueur retrouvé et en pleine confiance. Le coach italien n'est certainement pas étranger à ce retour en grâce du joueur formé à Majorque.

En l'absence de Gareth Bale et d'Eden Hazard, il a prouvé à Carlo Ancelotti qu'il pouvait postuler à une place de titulaire au sein du onze madrilène. Les observateurs et supporters du Real vont forcément jeter un oeil sur Marco Asensio afin de voir s'il est capable de maintenir un niveau semblable à celui que l'on a vu hier après-midi.

Le milieu toujours aux aguets

Cela fait maintenant 6 ans que le trio Casemiro - Kroos - Modric est en place au Real Madrid. Une longévité qui risque de continuer si l'on en croit les médias et les performances récentes des 3 compères, il semble que le milieu ne bouge pas avant un moment.

Luka Modric, véritable métronome et furioclasse de l'équipe madrilène, il enchaîne les performances de très haut niveau et se montre indispensable à l'équipe. Ancelotti ne peut tout simplement pas se passer de lui au risque d'être en difficulté pour son animation offensive et défensive. Hier, encore une fois, "Lukita" a montré que même avec 36 ballets, il était capable de faire partie des meilleurs au monde à son poste.

Le club souhaite le prolonger pour une année de plus. Son contrat se terminera donc après la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Un des souhaits du milieu croate qui veut terminer sa carrière au sein du Real Madrid.

Toni Kroos, de son côté, a lui aussi réalisé une performance de haut niveau. Hauteur de 2 passes décisives hier après-midi, il continue de surfer sur son bon début de saison. Face à Grenade, il a joué dans un fauteuil pendant 90 minutes, alternant entre jeu long et jeu court. Associé avec le maestro croate à ses côtés, il se permet même quelques petites sucreries comme un petit pont infligé sur un joueur andalou. En conclusion, depuis que l'allemand a annoncé sa retraite internationale, on a l'impression qu'il est libéré et pleinement épanoui au Real.

Un peu en retrait, Casemiro lui semble également plus à l'aise sous les autres d'Ancelotti. Le coach italien semble travailler pour lui permettre d'être dans des zones beaucoup moins dense afin qu'il puisse avoir un peu plus de temps et être moins exposé.

Alaba / Nacho hommes à tout faire

Que la vie est belle quand tu as 2 défenseurs centraux pro-actifs sans mais surtout avec le ballon. Titularisé en lieu et place de Militão, Nacho a réalisé une performance de très haut niveau.

Associé avec l'autrichien, il a tout simplement réalisé un récital. Second buteur du match, il était omniprésent dans les phases de relance de son équipe et se positionnait même comme appui, entre les lignes, pour faire des remises à ses coéquipiers. Une performance qui a dû plaire à Ancelotti et qui met en avant la qualité des centraux du Real.

Côté gauche, David Alaba continue de montrer qu'il est le véritable patron de la défense. Très fort dans la couverture, dans les interceptions et dans les sorties de balle, les dirigeants du club ainsi que Carlo Ancelotti sont sur un petit nuage avec lui.

Face à Grenade, il n'a tout simplement presque rien eu à faire. Rien eu à faire parce qu'il se positionne toujours de façon à avoir le dessus sur son adversaire. Luis Suarez (pas celui de l'Atletico) a vécu un seul petit instant de grâce avec son but, le reste du match, il l'a passé à courir et à espérer entrevoir une faille dans la charnière madrilène.

Une bonne victoire pour préparer le match décisif face au Sherrif Tiraspol

Le Real Madrid, fort de sa victoire en terre andalouse et de sa première place obtenue, se déplace ce mercredi en Moldavie, sur la pelouse du Sherrif Tiraspol pour valider son billet pour les huitièmes de finale.

Article écrit par clemgl
crossmenuarrow-down