Le derby retourne (encore une fois) pour le Real Madrid

Par clemgl le décembre 13, 2021
Ce dimanche soir, c'était le choc que toute la ville de Madrid attendait : le Derby Madrileño ! Un Derby qui est retourné une nouvelle fois du côté du Real avec des buts de Karim Benzema et de Marco Asensio. Une victoire 2-0 des hommes d'Ancelotti qui s'envolent encore un peu plus en tête de […]

Ce dimanche soir, c'était le choc que toute la ville de Madrid attendait : le Derby Madrileño ! Un Derby qui est retourné une nouvelle fois du côté du Real avec des buts de Karim Benzema et de Marco Asensio. Une victoire 2-0 des hommes d'Ancelotti qui s'envolent encore un peu plus en tête de la Liga avec 13 points d'avance sur son adversaire du jour.

Un match maitrisé de bout en bout pour la bande à Benzema

Un Derby ne se joue pas, il se gagne. Aujourd'hui le Real Madrid a réalisé une performance en dominant techniquement et tactiquement l'Atletico de Madrid. Carlo Ancelotti, comme à son habitude, n'est pas un homme qui apprécie le turn-over et a remis le même onze à l'exception du changement habituel entre Rodrygo et Marco Asensio, faute d'avoir un joueur vraiment performant à ce poste. La titularisation de Marco Asensio répondait à un besoin de contrôle alors que le brésilien aurait davantage apporter dans des phases de transition. Carlo Ancelotti a donc opté pour le contrôle pour ce Derby Madrileño.

Le duo Modric/Kroos, une nouvelle fois impressionnant

Un match qui a été maitrisé notamment grâce au milieu de terrain merengue. Le duo Modric/Kroos a, une nouvelle fois, étalé toute sa classe pendant 90 minutes. A 36 ans, le croate fait toujours parti des meilleurs milieux de terrain au monde et il a voulu le faire rappeler lors de ce derby. Au four et au moulin, il a réalisé une prestation qui impressionne toujours autant. Avec son compère allemand, il continue d'enchaîner et Carlo Ancelotti semble savoir ce qu'il fait avec lui. Pour Modric, il paraît que l'âge n'est qu'un chiffre et cela se reflète sur le terrain.

De son côté, Toni Kroos a du régler la mire après 2-3 tentatives de transversales trop longues mais après cela, à l'image de l'équipe, il a déroulé et a rendu une copie bien propre comme à son habitude.

Thibault Courtois n'en finit plus d'écoeurer les attaquants adverses

On parle souvent, et à raison, des joueurs de champs du Real Madrid mais une équipe possède également un gardien. Thibault Courtois est un des éléments forts du Real Madrid et il l'a encore montré ce soir dans un match à haute intensité. Si les merengue se sont imposés sans encaisser de but, c'est en grande partie grâce au portier belge.

Décisif sur le coup franc d'Antoine Griezmann en début de match, il l'a également été tout au long de la rencontre en réalisant plusieurs parades qui ont permis au Real de terminer le match sans encaisser. Si le Real a une telle avance à l'heure actuelle, il faut mettre en valeur les performances fantastiques de Thibault Courtois.

Une avance certaine mais il faut garder la tête froide

Les hommes d'Ancelotti ont certes une avance importante sur ses concurrents mais il faut garder la tête froide. La saison 14/15 avait débuté dans le même sens (avec une avance moindre) mais terminé en cauchemar avec l'éviction de l'actuel coach du Real. Une saison qui est très certainement restée dans la tête de Carlo Ancelotti qui va souhaiter ne pas revivre la même chose. Une chose est sûre, Antonio Pintus, le préparateur physique fétiche du Real, a permis aux joueurs d'avoir une préparation optimale pour être si performants sur le terrain depuis le début de saison.

Après cette victoire, certains journalistes commencent même à parler de titre pour le Real Madrid mais Carlo Ancelotti a bien mentionné, en conférence de presse, qu'il était encore trop tôt pour parler de cela.

Cadiz avant un déplacement compliqué à Bilbao

Voici les 2 derniers matchs de Liga de cette année 2021. Les hommes d'Ancelotti vont bénéficier enfin d'une semaine de repos avant la réception de Cadiz et un déplacement à Bilbao pour y affronter pour la 2ème fois en 3 semaines les joueurs de Marcelino. Les merengue ont certainement fait le plus dur sur ce mois de décembre qui était très chargé mais il ne faudra pas baisser le pied avant les fêtes de Noël pour repartir de plus belle en 2022.

Article écrit par clemgl
crossmenuarrow-down