L'année 2022 débute mal pour le Real

Par clemgl le janvier 3, 2022
Premier match de l'année 2022, le Real se déplaçait sur le pelouse de Getafe. Un petit derby de Madrid qui ne devait être qu'une "formalité" pour les hommes de Carlo Ancelotti tant l'écart était grand. Oui mais voilà, le Real était encore en vacances et n'a pas su se réveiller pour réaliser un bon match […]

Premier match de l'année 2022, le Real se déplaçait sur le pelouse de Getafe. Un petit derby de Madrid qui ne devait être qu'une "formalité" pour les hommes de Carlo Ancelotti tant l'écart était grand. Oui mais voilà, le Real était encore en vacances et n'a pas su se réveiller pour réaliser un bon match et remporter les 3 points.

Une défaite qui fait mal à la tête pour commencer 2022

Les madrilènes se sont inclinés 1-0 et commence l'année par une défaite mais il y a d'autres problèmes qui ont resurgi aux yeux du grand public et notamment un, le manque d'intensité qui, lorsque le Real affronte un bloc bas, reste incompatible avec la victoire. Un manque d'intensité qui ne date pas d'hier et qui semble se poursuivre au fil du temps. La faute à un effectif qui a besoin de renfort dans tous les secteurs et d'un coach qui va devoir changer l'idée de jeu sans ballon de l'équipe.

Le Real Madrid ne sait pas presser, c'est un fait. Cette phrase, on l'a entendu beaucoup de fois et on ne peut plus contredire cela. Le milieu de terrain n'a pas été renouvelé depuis 2016 et offensivement les carences se voient de plus en plus surtout lorsque Vinícius n'est pas là pour réaliser un exploit individuel. Carlo Ancelotti, qui rêve de s'assoir dans le nouveau Bernabéu dont la date d'inauguration est prévue pour décembre prochain, va devoir, lors des prochaines semaines, changer ce visage que l'on voit depuis maintenant trop d'années lorsque l'équipe doit jouer contre une équipe regroupée, au risque de ne pas entrainer dans le nouveau Bernabéu.

Modric, seul rescapé d'une équipe en ruine

Les hommes d'Ancelotti ont réalisé une contre-performance, tous à l'exception du croate, Luka Modric. A 36 ans, il était le seul au niveau, encore une fois, à être au four et au moulin sans être aidé par ses partenaires. Une performance digne d'un des plus grands joueurs de l'histoire du club qui devrait voir son contrat se prolonger jusqu'en 2023 dans les jours ou semaines à venir.

Un début d'année qui rappelle celui de 2015 ...

Le même scénario pourrait bien se produire à Madrid. Cette défaite en début d'année rappelle étrangement celle qu'avait subi les hommes menés également par Carlo Ancelotti à l'hiver 2015. Une défaite 2-1 à Mestalla face à Valence avait eu un effet néfaste sur l'équipe alors qu'ils étaient aussi leader avec une avance importante sur le second. Un scénario qui semble se répéter mais, heureusement pour Ancelotti et ses hommes, ils ont une certaine marge de manoeuvre pour ne pas se retrouver en situation critique au niveau comptable pour le moment.

Attention Carlo attention ...

Le coach italien pourrait se voir très vite mis sous tension si l'équipe ne réagit pas en terme de jeu. La première partie de saison a vu un Real solide et fort dans les moments importants mais il n'en est pas resté pour le moins très bancale sur plusieurs aspects.

L'intensité, le pressing sont des éléments que le Real va devoir apporter à son jeu s'il veut avoir quelque chose à soulever en fin de saison. Les phases avec ballon sont souvent très bonnes mais sur un laps de temps trop court.

Pour en revenir aux 2 éléments précédents, Casemiro et Toni Kroos ne sont pas des joueurs capables d'aller harceler le porteur adverse et d'effectuer un pressing à la perte. On voit souvent Kroos venir soutenir Benzema dans la quête du ballon mais sans grande conviction. Sur le banc, Valverde est un joueur capable de réaliser cela mais il reste en-dessous techniquement pour permettre l'élaboration rapide d'un contre lorsqu'il récupère le ballon.

Carlo Ancelotti va devoir faire réagir son équipe s'il ne veut pas revoir l'année qu'il l'a fait partir du Real Madrid ...

Article écrit par clemgl
crossmenuarrow-down