L’animation offensive du Real Madrid 2020-2021

L’été dernier, le Real Madrid a décidé de ne pas recruter, ceci dû à la crise de COVID 19. Une décision tout à fait compréhensible malgré le manque important offensivement.
Depuis le début de la saison, le Real Madrid de Zinedine Zidane a du mal à dépasser les 1 but/match.
Nous allons à travers cet article, présenter l’animation offensive du Real Madrid de la saison actuelle (2020-2021).

Au-delà des multiples blessures à répétition que subissent les joueurs, le Real Madrid ne parvient que très rarement à se créer de multiples occasions par match mais arrive tout de même à prendre les 3 pts depuis un petit moment.
Le Real Madrid affronte très souvent des blocs bas, c’est pour cela que Zidane propose une formation en 4-3-3 et 4-4-2 mais l’animation offensive change ce système en passant souvent en 2-5-3 ou 3-4-3.

Le rôle de Ferland Mendy

Les latéraux viennent souvent s’intégrer au milieu de terrain pour apporter une densité plus importante, on retrouve cela lorsque le Real Madrid est confronté à des blocs bas où les lignes sont très resserrées.
Du côté gauche de la formation madrilène, Mendy occupe un rôle particulier, il vient souvent se projeter dans le “half space” gauche ou espace libre laissé par l’adversaire.
On retrouve très souvent ce type de situation lorsque Benzema décroche et laisse un espace libre dans son dos pour que Mendy s’y engouffre ou comme sur les images qui suivent avec Isco dans ce rôle :

Malgré des lacunes techniques assez criantes, il apporte de part ses courses un danger permanent pour l’adversaire.

Animation offensive du Real Madrid

De l’autre côté, son penchant à droite, Carvajal avec ses multiples blessures ne nous permet pas de mettre en relief son apport offensif (pourtant essentiel depuis de longues années) dans cette animation version Real Madrid 2020-2021.

Les 3 golgoths du milieu

Casemiro, Kroos et Modric, tels des joueurs impérissables qui depuis des années sont toujours là, présents au centre du terrain, en continuant de performer à un niveau très élevé.
Ce milieu à 3, avec Casemiro en pointe basse était et est encore très important voir plus encore aujourd’hui, la faute à une ligne offensive très pauvre, Benzema étant orphelin d’un coéquipier ne lui permettant pas de convertir son travail en but.
Le positionnement des 3 qui restait à l’époque bien défini (Casemiro pointe basse, Kroos à ses côtés dans les phases de relance et un Modric plus haut pour réaliser l’avant dernière passe) est aujourd’hui beaucoup plus mobile.
Dû au manque de joueur de taille dans les nombreux centres réalisés par Vazquez et consort, Zidane demande désormais à Casemiro de venir jouer pointe haute, dans une sorte de “numéro 10” sans l’être, venant juste pour placer sa tête.

Décision convaincante puisque le Real Madrid remporte ses matchs principalement dû à ce positionnement de Casemiro qui marque beaucoup lors des derniers matchs de Liga.
Avec ce positionnement pointe haute de Casemiro, Modric et Kroos occupent une position plus basse sur le terrain et forcément la relance s’en ressent.

Toni Kroos – Luka Modric, duo inséparable

Toni Kroos, côté gauche, avec ses transversales et Luka Modric avec sa qualité technique impressionnante, leur résistance au pressing sans équivalent en Europe, permet au Real, en l’absence d’un Sergio Ramos très bon techniquement et dans la relance ainsi qu’un Carvajal, de pallier à cette montée du brésilien.
Cette position des 2 organisateurs du jeu du Real, laisse des lacunes dans la circulation du ballon dans le dernier tiers adverse.

Une circulation qui “oblige” l’équipe a être très haut sur le terrain, seul les 2 centraux Varane et Nacho se positionnent derrière la ligne médiane du terrain.
La majorité des équipes rencontrées évoluent en blocs bas en essayant qu’une erreur technique d’un joueur du Real ou d’une récupération puisse apparaître pour pouvoir exploser en contre.

En bref, le milieu du Real Madrid version 2020-2021 représente le poumon de l’équipe, il totalise 12 buts dont 6 marqués par Casemiro qui n’est autre que le 2ème meilleur buteur de l’équipe derrière Benzema (16 buts) cette saison.

Les absents n’ont pas toujours tort !

Valverde n’a pas eu la chance de participer à beaucoup de rencontre depuis le début de saison. Il totalise seulement 3 petits buts et qui au-delà de cela, apporte un véritable second souffle au milieu par sa capacité à réaliser de grandes courses en allant presser le porteur adverse.
Etant, souvent positionné dans un 4-4-2 en tant que milieu droit – box to box aux côtés de Modric, Valverde est utilisé dans ce rôle par Zidane pour apporter de la profondeur en phase offensive mais également pour sa contribution défensive.
Contribution défensive pour permettre justement à Modric d’évoluer plus haut sur le terrain (zone préférentielle du croate).

On pourrait également s’attarder sur l’apport indéniable de Carvajal et de Ramos mais je pense qu’il n’est pas nécessaire de justifier une fois de plus ce qu’ils administrent à l’équipe.

Benzema, seul au monde

Karim Benzema, meilleur buteur de l’équipe cette saison (16 buts), est depuis plus d’une saison, le seul élément offensif à pouvoir marquer et enchainer les buts, depuis le départ d’un certain Cristiano Ronaldo.
Cette saison encore, les multiples blessures de Hazard, Rodrygo mais encore l’incapacité pour Vinicius de convertir ses occasions, montre que l’équipe est dépendante de Benzema.
Dépendante de Benzema certes, mais lui aussi est lié à ses coéquipiers. Il a réussi à prendre ce rôle de leader mais reste toujours orphelin de coéquipiers lui permettant de se libérer de cette pression constante.
Hazard ou encore Vinicius ne comptabilisent que 6 petits buts à eux 2 (3 buts chacun).
Benzema est un joueur qui décroche énormément en venant chercher les ballons entre le rond central et la surface de réparation adverse.
Il a souvent tendance à se placer côté gauche pour former un triangle avec le latéral et l’ailier :
Animation offensive du Real MadridAnimation offensive du Real Madrid

Les centres devenus légion

Le Real Madrid est l’une des équipes qui réalise le plus de centre en Europe sans pour autant convertir la plupart.
Avec un manque de profondeur assez important, Zidane accorde une grande importance pour les centres.
La majorité des matchs remportés par le Real cette saison est venue de centres réalisés par les latéraux ou sur des coups de pied arrêtés.
Densifier sa présence dans la surface lorsqu’un joueur est positionné ou lancé dans un couloir représente la principale arme de l’équipe.
Si Casemiro est aujourd’hui le 2ème meilleur buteur du club, ce n’est pas un hasard, lui qui est toujours présent dans la surface lors de coups de pied arrêtés ou évoluant en tant que pointe haute en l’absence de Benzema.

Résumé du Real Madrid version 2020-2021

Le Real Madrid de Zidane version 2020-2021 dépend énormément de ses individualités, de son milieu de terrain et d’un Karim Benzema en forme.
Sans ces éléments là, le Real Madrid ne serait à l’heure actuelle certainement pas à l’endroit où il se trouve.
Malgré des difficultés criantes dans l’animation offensive, l’équipe dirigée par Zidane arrive toujours à s’en sortir par l’une de ses individualités.
Le Real Madrid 2020-2021 manque terriblement de profondeur pour créer plus de danger dans la surface adverse, les multiples centres réalisés sans grande conviction sont un élément révélateur des difficultés que rencontre l’équipe de Zidane dans ses matchs.

Le Real Madrid est revenu dans la lutte pour le titre en Liga et se positionne bien pour sa qualification en quart de finale de Ligue des Champions après sa victoire 0-1 à Bergame.

A voir si l’animation offensive de ce Real Madrid là va changer dans les jours, semaines à venir avec le retour des nombreux blessés !

Crédits : Whoscored

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *