La balade du Real face à Levante

Par clemgl le mai 13, 2022
Hier soir, le Real Madrid recevait Levante en Liga pour continuer sa préparation pour la finale de la Ligue des Champions contre Liverpool le 28 mai prochain et après une petite défaite dans le Derby Madrileño, les madrilènes se sont bien rattrapés. 6 buts dans ce match et tous inscrits par les joueurs du Real, […]

Hier soir, le Real Madrid recevait Levante en Liga pour continuer sa préparation pour la finale de la Ligue des Champions contre Liverpool le 28 mai prochain et après une petite défaite dans le Derby Madrileño, les madrilènes se sont bien rattrapés. 6 buts dans ce match et tous inscrits par les joueurs du Real, une balade de santé au Bernabéu pour les hommes de Carlo Ancelotti qui avait décidé de mettre quelques titulaires sur le terrain qui ont pour le moins tous brillés.

En passant par Modric, Vinícius, Benzema et même Jésus Vallejo, l'ensemble des joueurs ont réalisé un excellent match. Une très bonne prestation face à une équipe qui connaissait déjà son destin, les joueurs de Levante devaient absolument gagner ce match pour espérer se maintenir en Liga mais il n'en a rien été, la marche était beaucoup trop haute.

Benzema égale Raúl au classement des buteurs dans l'histoire du Real

Si l'on parle souvent du ballon d'or pour Benzema cette année, il y a également d'autres récompenses à aller chercher pour lui individuellement comme dépasser la légende Raúl au classement des buteurs dans l'histoire du club. Buteur face à Levante, il égale le légendaire numéro 7 du Real et aurait même pu le dépasser en s'offrant un doublé. Ce dernier a préféré donner le ballon à Vinícius pour finir l'action, le "jeu" avant le "je".

Il aura fallu 13 saisons pour placer Raúl à la 3ème position pour Benzema, 13 saisons durant lesquelles il n'a pas eu le même rôle et lors desquelles il a dû s'effacer au profit du meilleur buteur de l'histoire du club en la personne de Cristiano Ronaldo. Au final, c'est seulement après le départ de ce dernier que le français s'est mué en un véritable tueur à gage devant la surface et s'offrir ce précieux césar du podium et de la 2ème place des meilleurs buteurs de l'histoire du club. Des statistiques impressionnantes pour Benzema qui ne pourront relever que d'un regret : ne pas avoir pu profiter de cette version du joueur plus tôt ...

Nouvelle grande performance de Modrić qui voit triple pour la première fois au Real

Une grande soirée de football au Bernabéu ne peut pas se passer sans son métronome croate Luka Modrić. On ne cesse de le répéter mais le légendaire numéro 10 merengue n'est jamais rassasier. Face à Levante, il s'est offert 3 passes décisives en l'espace de 45 minutes. Une performance unique pour lui personnellement qui n'avait jamais réussi à réaliser 3 passes décisives dans un même match (notamment dû à son rôle dans les équipes avec qui il a évolué). Le dernier joueur à l'avoir réalisé est James Rodriguez en 2015 face au Rayo Vallecano.

Suspendu en raison d'une accumulation de cartons jaunes, Luka Modrić pourra se reposer et être au top pour le dernier match de Liga face au Betis et se rendre dans de bonnes conditions pour le duel au sommet qui attend le Real face à Liverpool le 28 mai prochain.

Vinícius s'offre son premier triplé et un double-double avant la fin du championnat

Vinícius se rappellera toute sa vie de ce match qui n'a pourtant pas d'importance puisque le Real est déjà champion. Il se remémorera de ce match pour sa performance individuelle, lui qui a souvent, trop souvent été critiqué sur ses statistiques et son nombre de buts.

Face à Levante, il s'est offert son premier triplé avec le Real depuis son arrivée à Madrid en 2018. Une performance qui ne semble pas être incroyable au vu du nombre d'années qu'il joue pour le Real mais Vinícius est un joueur différent. Il en est à présent à 21 buts et 20 passes décisives cette saison et semble enfin avoir pris son envol du côté de Chamartín. Pour faire une petite comparaison, Neymar n'avait que 15 buts et 15 passes décisives à son actif au même âge, de quoi mettre du respect sur Vinícius trop souvent critiqué depuis son arrivée à Madrid.

Si cette saison il a passé un cap, c'est en partie grâce à Carlo Ancelotti qui a su lui donner la confiance qui lui manquait avec Zidane. Plus tôt dans la saison, le brésilien avait déclaré "Le coach me demande toujours de marquer plein de buts et d’être concentré sur le jeu. Parfois j’échoue et l’entraineur me dit : "Je vais te faire sortir ! Je vais te faire sortir !" pour que je reste concentré et marque plus de buts pour nous". Une déclaration qui montrait déjà à l'époque la bonne entente entre le coach italien et Vinícius.

Auteur d'un triplé, il est également passeur décisif avec un superbe centre pour Benzema pour le 2-0. Quant au reste, il s'est montré dangereux comme à son habitude et semble trouver une véritable connexion avec Ferland Mendy offensivement. Man of the match.

Vallejo montre les crocs pour une place dans l'effectif la saison prochaine

Qui aurait pu penser que Jésus Vallejo puisse postuler à une place dans l'effectif pour la saison à venir ? Sans doute personne même pas Carlo Ancelotti qui ne comptait pas sur lui avant il y a une semaine. Un déclic ? Son entrée face à Manchester City en demi-finale retour de Ligue des Champions qui a permis au Real de se qualifier en finale.

Un match où il a pu illustrer son envie et son amour pour le club en défendant les ballons aériens et seconds ballons pour son équipe. Une entrée qui n'a pas manqué d'étonner Carlo Ancelotti et l'ensemble des supporters du Real. Depuis ce jour, le technicien italien lui redonne de la confiance et lui offre des titularisations (il a enchaîné une 2ème titularisation de suite hier soir face à Levante). De quoi suffire pour obtenir une place dans l'effectif la saison prochaine ?

Un milieu semblable face à Liverpool ?

La performance du milieu de terrain composé de Modrić, Valverde et Camavinga face à Levante à commencer à faire douter certains journalistes et consultants quant à la composition que l'on pourrait voir face à Liverpool en finale de Ligue des Champions dans 2 semaines au Stade de France. Si même ce match n'avait pas grand intérêt pour le Real, l'équipe et notamment les 3 joueurs du milieu ont régalé non seulement par des gestes de grande classe mais également par l'intensité qu'ils ont imprimé au cours du match.

Face à l'armada de Liverpool, de son gegenpressing et de sa grande maîtrise avec ballon, Carlo Ancelotti pourrait se permettre de mettre Toni Kroos sur le banc même si cela semble être une hérésie à la vue des spectateurs. Casemiro et Modrić étant indéboulonnables, cela serait effectivement Toni Kroos qui ferait les frais de la titularisation du duo Valverde/Camavinga. L'allemand, déjà en grande difficulté lors des derniers tours de Ligue des Champions que cela soit face au PSG, Chelsea et même Manchester City, pourrait se voir souffler sa très certainement dernière finale de Ligue des Champions dans sa carrière, lui qui a déclaré récemment que cela pourrait être sa dernière grande aventure.

Continuer la préparation pour être "fit" au Stade de France

Après cette victoire 6-0 face à Levante, il ne reste à présent que 2 matchs au Real avant de monter sur Paris, plus exactement au Stade de France pour disputer la finale de Ligue des Champions face à Liverpool. L'objectif depuis le titre de champion d'Espagne remporté étant de préparer au mieux les joueurs pour qu'ils puissent arriver en très bonne condition face à une équipe qui connaît parfaitement la préparation physique comme Liverpool.

Sur cette fin de saison, Carlo Ancelotti et son staff semblent gérer l'effectif d'une main de maître, chose qui a souvent été critiqué à raison au cours de la saison, une saison où le turn-over était un mot étranger pour l'italien. Camavinga et Rodrygo ont certainement été les joueurs les plus bénéficiaires de cette politique et se sont montrés excellents lorsque Carlo Ancelotti a dû faire appel à eux dans de grands moments de tension notamment lors des phases finales de Ligue des Champions.

Cette force venue du banc a ouvert les yeux au coach italien qui a même pu voir l'étendue du talent d'un Dani Ceballos, tout proche de rejoindre le Betis Séville avant de se voir attribuer des minutes et la confiance d'Ancelotti pour lui demander de continuer l'aventure dans la capitale espagnole.

Tous ces petits évènements qui se sont produits lors des phases finales de Ligue des Champions et en Liga ont pu permettre cette bonne préparation pour que tout le monde puisse être "fit" pour aller affronter Liverpool dans 2 semaines. Il ne reste que 2 matchs et Carlo Ancelotti ne risque pas de déroger à sa nouvelle loi. Prochaine destination : Cadiz pour l'avant dernier match de la saison en Liga.

Article écrit par clemgl
crossmenuarrow-down