Inter – Real Madrid : Une nouvelle ère ?

Alors que le Real Madrid vient de s’imposer sur la pelouse de l’Inter Milan sur le score de 2-0 et de se rassurer dans son groupe de Ligue des Champions, ce que l’on va retenir va bien au delà du résultat, alors le début d’une nouvelle ère ?

Un Real Madrid conquérant

Dès la 7ème minute le Real obtient un penalty à la suite d’une obstruction d’un joueur milanais sur Nacho venu apporter son soutien aux abords de la surface adverse.
Eden Hazard transforme le penalty et met fin à une disette de plus de 2 ans sans marquer en Ligue des Champions.

Mais restons sur la mise en place tactique de Zidane qui a choisi de laisser sur le banc un de ses hommes forts : Casemiro.

Aligné en 4-2-3-1, avec Kroos placé juste devant la défense qui tout au long du match s’est positionné entre les 2 centraux Varane et Nacho afin de faciliter la relance madrilène et enrayer l’hypothétique pressing de l’Inter.

Inter - Real Madrid : Une nouvelle ère ?

Sur cette image, on voit bien l’allemand situé entre les centraux madrilènes qui va venir assurer cette première relance en réalisant la passe sur Ferland Mendy seul pour faire avancer le cuir.
Il vient attirer l’attention des joueurs intéristes qui laisse les 2 latéraux madrilènes absolument seuls sans pressing adverse.
La position de Kroos dans ce rôle de premier relanceur avec sa qualité technique permet au Real d’avoir une sortie de balle toujours impeccable et d’être très rarement mis sous pression.

Une autre image pour illustrer la domination madrilène :

Inter - Real Madrid : Une nouvelle ère ?

La position de Ferland Mendy qui vient s’insérer intérieur permet au Real de désorganiser le système mis en place par Antonio Conte et permet à Nacho de monter aux avants postes.

L’agressivité défensive du Real

Romelu Lukaku et Lautaro Martinez ont-ils joué face au Real ?

C’est une question qui parait légitime au vu du déroulé de la rencontre opposant ces 2 hommes à la charnière madrilène.
Nacho de part son agressivité incessante envers Lukaku et de son apport offensif qui s’est conclu par l’obtention d’un penalty, a réalisé un match que l’on peut qualifier de “complet”.

De l’autre côté, son compère de la défense, Raphael Varane s’est lui aussi rassuré après de nombreux matchs de faible rendement.
Il est également décisif sur le 2nd but madrilène en aspirant les 2 centraux intéristes à la suite du centre de Vazquez pour Rodrygo.

Quelques images pour illustrer cette agressivité madrilène :

Hazard enfin au niveau ?

Blessé quasiment toute la saison passée et toujours frileux dans ce début de saison, Eden Hazard a commencé à montrer réellement ce qu’il est capable de faire.
Avoir un attaquant du profil de Mariano à l’instar d’un Benzema permet au belge d’être libre dans sa zone préférentielle et de le mettre dans les meilleures conditions.
En jouant très simplement, il a su mettre la pression par ses dribbles (6/7 réussis) et inscrire le penalty qui a permis au Real de se mettre à l’abri très rapidement dans la rencontre.

Ainsi l’histoire madrilène peut enfin commencer pour Eden Hazard.

Ødegaard la pièce manquante

Titularisé pour cette rencontre, Martin Ødegaard a certainement mis des points dans la boîte.
Positionné comme meneur de jeu dans ce 4-2-3-1, il permet au Real de retrouver une certaine cohérence dans son animation offensive qui n’était plus d’actualité depuis un certain temps.

Souvent entre les lignes adverses, il offre la possibilité de s’installer dans le camp adverse grâce à sa qualité technique et sa disponibilité à redoubler les passes.
Un véritable atout pour le Real tant il peut apporter du danger à l’aide de sa qualité de passe.

L’homme du renouveau du côté de Chamartín ?

Et maintenant ?

Après avoir proposé une telle prestation, les coéquipiers de Luka Modric doivent continuer sur cette lancée mais en ont-ils les moyens ?

L’inter a proposé une faible opposition, ce qui a permis au Real de dérouler pendant 90 minutes et de se relancer en Ligue des Champions.
Mais le train-train quotidien qu’impose le championnat espagnol est le meilleur moyen d’observer la progression d’une équipe et cela Zidane en a bien conscience …

Crédits : @Blayasensat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *