Incapacité face à Villareal

Par clemgl le septembre 27, 2021
Samedi dernier, le Real Madrid accueillait Villareal pour les comptes de la 7ème journée de Liga. Un Real fort de sa victoire 6-1 face à Majorque et de 1ère place et un Villareal continuant d'enchainer les nuls. Le match s'est terminé sur un vulgaire et neutre 0-0 où malheureusement il ne s'est pas passé grand […]

Samedi dernier, le Real Madrid accueillait Villareal pour les comptes de la 7ème journée de Liga.
Un Real fort de sa victoire 6-1 face à Majorque et de 1ère place et un Villareal continuant d'enchainer les nuls. Le match s'est terminé sur un vulgaire et neutre 0-0 où malheureusement il ne s'est pas passé grand chose ...

Incapacité à aller presser

Sur les 90 minutes du match, Villareal a eu un pourcentage de possession plus élevé que le Real au Bernabéu. Des sifflets sont descendus des tribunes à la fin de la première période. La cause, une équipe madrilène incapable d'aller presser l'équipe d'Unai Emery dans son camps. Les sorties de balle de ces derniers s'effectuaient toujours avec une supériorité numérique (+1). Le joueur qui embêtait grandement le pressing merengue se nommait Etienne Capoue. Il se positionnait tout le temps de façon à ce qu'un joueur du Real vienne le presser pour aspirer le peu de pressing et se retrouver en supériorité au milieu de terrain.
Un problème que Carlo Ancelotti n'a pas su résoudre sur l'ensemble du match malgré les changements.

2 tirs cadrés sur l'ensemble du match

Le Real Madrid a l'habitude d'être souvent dangereux à l'abord de la surface adverse. Que cela soit avec Zidane ou Ancelotti, l'équipe madrilène tir souvent au but. Mais voilà, samedi dernier, le Real n'a pu effectuer que 2 tirs cadrés. 2 tirs cadrés qui n'ont pas inquiété Gerónimo Rulli, le portier de Villareal.
Il faut remonter au mois de janvier, le 9 janvier 2021, date à laquelle le Real n'avait pas marqué de but face à son adversaire.

Des latéraux particuliers

Carlo Ancelotti avait opté pour Nacho et Valverde pour occuper les postes de latéral gauche et latéral droit. Des choix particuliers qui n'ont pas manqué de faire parler en avant match. Et la raison s'est tournée vers les observateurs, Valverde et Nacho n'ont pas été capable d'apporter offensivement et ont été en grande difficulté défensivement.
Miguel Gutiérrez, pourtant auteur de bonnes performances, n'a pas encore eu le droit de se confronter à des adversaires d'un niveau supérieur comme celui de Villareal. Beaucoup plébiscitaient sa titularisation contre l'équipe d'Unai Emery, mais il n'en a pas été ainsi.

Un match pauvre, très pauvre

Le Real Madrid et Villareal se sont quittés sur un triste 0-0. Très peu d'occasions franches des 2 côtés et très peu d'intensité. Villareal a voulu endormir le match avec une possession stérile sans profiter des quelques espaces laissés par la défense madrilène. Le Real, de son côté, n'a pas sur maintenir le ballon suffisamment pour pouvoir élaborer des offensives sur le but de Gerónimo Rulli.

Conclusion : Le Real Madrid conserve la tête du championnat après la défaite concédée par l'Atletico de Madrid et se retrouve maintenant seul leader de la Liga. 

 

Article écrit par clemgl
crossmenuarrow-down