Focus sur l'explosion de Vinícius Junior

Par clemgl le décembre 6, 2021
Quelle est loin l'époque où le monde entier se moquait des ratés de Vinícius Junior devant les buts adverses. Allant de la moquerie des supporters adverses et même de ceux du Real Madrid. Une époque pourtant pas si lointaine que ça ... Vinícius Junior n'a pas changé du jour au lendemain Aujourd'hui, beaucoup de monde […]

Quelle est loin l'époque où le monde entier se moquait des ratés de Vinícius Junior devant les buts adverses. Allant de la moquerie des supporters adverses et même de ceux du Real Madrid. Une époque pourtant pas si lointaine que ça ...

Vinícius Junior n'a pas changé du jour au lendemain

Aujourd'hui, beaucoup de monde découvre enfin la qualité de l'international brésilien notamment grâce à ses buts marqués depuis le début de saison. Une évolution qui ne demandait que patience et travail. Son arrivée, lors de la saison 2018-2019, était vue comme un pari sur le long terme mais dans un club comme le Real Madrid, il n'y a pas le temps pour construire sur une longue période, surtout après avoir perdu l'un des meilleurs joueurs de son histoire quelques semaines auparavant.
L'arrivée de Vinícius, 18 ans, dans le plus grand club du monde, au même poste que Cristiano Ronaldo n'a pas arrangé les choses pour son adaptation. Le Real l'a recruté pour l'avenir mais également pour le présent.

Dès sa première saison, il montre des qualités qui sont très rares pour un joueur de son âge. Dès sa première apparition en pré-saison, il démontre déjà une facilité technique et une arrogance, dans le bon sens du terme, à venir en 1 contre 1 face à son vis-à-vis. La première saison, qui s'apparente souvent comme une saison d'adaptation pour un joueur de son âge, a démontré qu'il n'avait pas peur de se montrer. Beaucoup de joueurs n'ont pas réussi au Real, ceci étant dû à la pression démentielle qu'un club comme le Real peut avoir. Mais pour "Vini" la pression est quelque chose qu'il connaissait déjà puisqu'il a évolué à Flamengo, l'un des plus gros clubs sur le continent sud-américain.

Ses 3 dernières saisons, il n'a pas su se montrer efficace devant les buts, un problème que beaucoup de journalistes et d'observateurs n'ont pas manqué de mentionner dans les journaux, à la télé allant même jusqu'à dire que ça ne serait jamais un grand joueur. Et pourtant, s'il y a bien un joueur qui a montré qu'il était capable de porter ce maillot, c'est bien lui.

L'explosion que l'on voit aujourd'hui n'est que le reflet des 3 dernières saisons où il n'a pas arrêté de tenter sa chance. Que cela soit dans le dribble pour éliminer son adversaire ou dans son dernier geste. Il faut savoir que le brésilien, surtout lors de ses premières années, débutait ses chevauchées à 40 mètres du buts adverses, sans avoir un coéquipier sur qu'il pouvait compter. Avoir la lucidité, à 18-19 ans, de terminer une action où il élimine 2-3 voir 4 joueurs, n'est pas quelque chose de normal à cet âge.

Mbappé, Haaland sont des ovnis que ne voit le football qu'une fois tous les 30 ans mais Vinícius est un joueur différent. Sa nationalité le met déjà dans une case où l'on attend de voir des gestes spectaculaires avant de voir une machine à but. Un jeu où la samba prime à la froideur d'une grosse frappe qui finit en but. Aujourd'hui le monde du football est orphelin de ses joueurs qui souhaitent lever les foules par des gestes, plus que par des buts. Vinícius a pourtant réalisé quelque chose de grand, dès son premier match dans le mythique Santiago Bernabéu, à savoir faire lever l'exigeant public madrilène. A seulement 18 ans, Vinícius avait déjà réussi ce que très peu de joueurs passés par le Real peuvent se targuer.

Aujoud'hui, "Vini" est enfin récompensé par son travail et par son refus de se conformer aux normes d'un joueur qui n'inscrira son nom dans la légende que par des buts. Lopetegui, Solari ou encore Zidane ont tous eu le jeune brésilien sous leurs ordres mais c'est bien Carlo Ancelotti qui est en train de profiter pleinement de l'évolution de Vinícius. Tous les entraineurs passés ont eu une importance dans le développement de "Vini" mais à l'époque, il était très jeune et ce n'est pas si facile de s'adapter à un nouvel environnement, un nouveau continent, un nouveau pays à peine la majorité passée.

Il s'est montré très rapidement indispensable aux yeux de ses coachs et à profiter des multiples blessures d'Eden Hazard pour avoir le temps de jeu nécessaire pour se développer. Impressionnant depuis le début de saison, il rayonne sous les ordres de Carlo Ancelotti. Ce dernier n'a pas eu besoin d'une potion magique, il lui a juste donné la confiance et la liberté sur le terrain pour que "Vini" se sente bien et important pour l'équipe.
Vinícius a su évoluer à son rythme en gardant son insouciance et cette arrogance dans son jeu, ces 2 éléments qui font le joueur qu'il est devenu aujourd'hui, un joueur indiscutable au Real Madrid. Vinícius n'a pas changé, il a évolué.

La connexion idyllique avec Karim Benzema

En marge de son évolution sur le plan personnel, il faut mettre en valeur le duo qu'il a créé avec Karim Benzema. Cette saison, la doublette fait partie des plus prolifiques en Europe aux côtés du duo Lewandowsky/Gnabry. Une connexion idyllique qui profite au club sur cette première partie de saison. Les 2 hommes se trouvent les yeux fermés sur le terrain depuis le début de saison et provoque l'enthousiasme chez les supporters madrilènes. « Il est impressionnant. Tout ce qui est difficile, il le rend facile. C’est un grand footballeur, j’adore jouer avec lui. Je veux l’aider à rester ici plus longtemps et faire tout mon possible pour l’aider à remporter le Ballon d’or un jour. »

L'année dernière, le français avait souhaité encourager la jeune pépite brésilienne : "Je crois en lui, car il a tout pour réussir ici. C’est pour ça que je parle beaucoup avec lui sur le terrain, hors du terrain… Parfois je lui parle un peu fort mais c’est pour lui. Je sais qu’il peut donner plus car c’est un phénomène quand il le veut." Des déclarations qui mettent en valeur la relation qu'entretienne les 2 joueurs. Benzema a agit comme un "grand frère" avec "Vini" lorsque ce dernier est arrivé à Madrid à l'âge de 18 ans et Vinícius lui rend la pareille aujourd'hui sur le terrain.

On pourrait penser que cette connexion vient tout juste de se créer mais ce n'est pas vraiment le cas. Le positionnement de Benzema qui vient toujours décrocher sur le côté gauche et commencer ses actions ici, il n'était donc qu'une question de temps avant de pouvoir apercevoir des automatismes entre le brésilien et le français. Aujourd'hui, les 2 joueurs occupent les 1ère et 2ème places du classement des meilleurs buteurs du championnat espagnol et ce n'est pas vraiment une surprise ...

Depuis l'arrivée du technicien italien, Vinícius semble avoir une confiance qu'il n'a jamais eu auparavant. Cela fait le bonheur des supporters et du club mais également de Karim Benzema. Le français a enfin trouvé le joueur avec qui s'associer, après le départ de Cristiano Ronaldo, pour reformer un duo capable de performer sur la scène nationale et européenne.

Mais jusqu'où Vini va-t-il aller ?

L'évolution de Vinícius cette saison en a surpris plus d'un. De prospect à joueur star du Real Madrid, il avait pourtant déjà montré des qualités impressionnantes depuis son arrivée mais en ayant des difficultés dans le dernier geste et en ayant également des soucis pour s'associer avec ses coéquipiers. Cette saison, Vinícius s'est amélioré absolument dans tous ces domaines. Il joue en réfléchissant beaucoup plus vite qu'avant, il tergiverse beaucoup moins dans le dernier geste et est devenu un véritable ailier gauche déséquilibrant. Les défenseurs adverses en rigolaient les années précédentes, aujourd'hui ils craignent être dans sa zone de prédilection.

Un des éléments de sa progression est le fait d'avoir toujours l'ascendant psychologique sur son adversaire. Lors des 2 derniers matchs du Real, l'entraîneur adverse a dû changer le latéral qui défendait sur Vinícius car il était totalement cuit tellement le brésilien lui en a fait voir de toutes les couleurs. En plus d'être beaucoup plus déstabilisant qu'auparavant, il s'est mué en un joueur capable de marquer des buts. Une caractéristique que beaucoup n'aurait attribué au brésilien mais il faut bien garder à l'esprit qu'il ne sera jamais un joueur du calibre de Mbappé ou de Haaland dans ce domaine là.

Le Real enchaîne les victoires en Liga, les madrilènes se classent 1er de Liga avec une avance conséquente sur son poursuivant et Vinícius n'y est pas étranger. La marge de progression reste encore énorme pour "Vini", nous ne sommes encore qu'à l'aube d'un joueur qui marquera assurément de son empreinte le monde du football.

Article écrit par clemgl
crossmenuarrow-down