Dans la douleur, le Real Madrid remporte son match en retard !

Par clemgl le décembre 2, 2021
A l'image de ce que l'on a vu le week-end dernier, le Real Madrid a eu besoin d'un grand Thibault Courtois pour remporter un match qui était loin, très loin, d'être gagné. Gagner des matchs dans la douleur, voilà l'ADN historique du club aux 13 Ligues des Champions. Un Real Madrid à mi-temps La fatigue […]

A l'image de ce que l'on a vu le week-end dernier, le Real Madrid a eu besoin d'un grand Thibault Courtois pour remporter un match qui était loin, très loin, d'être gagné. Gagner des matchs dans la douleur, voilà l'ADN historique du club aux 13 Ligues des Champions.

Un Real Madrid à mi-temps

La fatigue commence à se faire ressentir dans les rangs madrilènes. Hier soir, Carlo Ancelotti a encore décidé de remettre en place le même onze, à l'exception de Lucas Vázquez a débuté la quasi totalité des rencontres depuis le début de saison. Face aux basques, le Real n'a pu "jouer" qu'une période. La seconde, les madrilènes ont été acculés dans leur surface en essayant de dégager le ballon. La sortie de Modric, encore excellent hier soir, puis celle de Kroos au détriment de joueurs qui ne tiennent pas le ballon, à l'image d'un Federico Valverde qui revient tout juste de blessure, n'a pas aidé.

Un grand Thibault Courtois offre la victoire aux siens

Le résultat aurait été tout autre si le géant belge n'avait pas décidé de montrer ses talents. Une 8ème place au titre de meilleur gardien décerné par la Fifa l'a certainement irrité, lui qui avait réalisé également une grande saison l'année dernière. C'est simple, face à Bilbao, il a sauvé plus de 3 occasions nettes qui auraient pu finir au fond sans des parades venues d'ailleurs.

La défense madrilène composée de David Alaba et d'Eder Militão n'a pas su rassurée hier soir. En difficulté face à Inaki Williams, ils l'ont également été dans les tous les duels aériens. Un problème que l'on retrouve également sur les coups de pieds offensifs où le Real est à la peine.
L'Athletic Bilbao aurait pu égaliser voir même remporter ce match tellement les basques ont eu d'occasions franches pour inverser le score. Les occasions importantes des hommes de Marcelino sont presque toutes venues d'un coup de pied arrêté ou d'un centre. Heureusement Thibault Courtois a su se montrer vigilant et empêcher les basques de revenir au score.

Un match en retard, en pleine semaine et un calendrier très chargé ...

Le Real savait que la fin du mois de novembre et le mois décembre allaient être difficile. Enchaîner tous les 3 jours n'est facile pour aucune équipe. Et pourtant, le Real Madrid de Carlo Ancelotti continue de remporter ses matchs, même lorsqu'il ne doit pas les gagner.
Hier soir, les hommes d'Ancelotti sont parvenus à prendre les 3 points contre une équipe basque qui avait eu 2 jours de repos en plus. Une donnée que n'a pas manqué de mentionner le technicien italien en conférence d'après-match "On a joué contre une très bonne équipe, qui a eu deux jours de plus que nous pour souffler, qui n'avait encore jamais perdu à l'extérieur...".

Le Real n'accuse d'aucune blessure mais la donne pourrait bien changer dans les jours à venir si Carlo Ancelotti ne fait pas tourner son effectif. Il va devoir montrer ses talents de gestion mais il semble qu'il va compter sur les mêmes hommes jusqu'à la fin de l'année. La raison ? des matchs cruciaux attendent le Real jusqu'aux fêtes de Noël.

Un déplacement compliqué à Anoeta

A peine sorti du match contre Bilbao que le Real va devoir se déplacer sur la pelouse d'Anoeta pour y affronter l'actuel 4ème de Liga, samedi soir. 2 jours de "repos" seulement, chose qui fait gronder évidemment dans les hautes instances du club alors que le Real a été la seule équipe en Liga a joué son match en retard hier soir.
Un déplacement qui s'annonce compliqué mais on le sait, le Real Madrid est une équipe très forte mentalement et physiquement. Les basques devront donc être préparés puisque les hommes de Carlo Ancelotti ne vont pas vouloir laisser l'occasion de s'échapper en tête du classement.

Article écrit par clemgl
crossmenuarrow-down