Benzema propulse le Real en quart après un triplé retentissant

Par clemgl le mars 10, 2022
La soirée avait une odeur de "remontada" dans les rues madrilènes hier soir lors du 8ème de finale retour entre le Real Madrid et le PSG. La victoire parisienne à l'aller sur le score de 1-0 ne donnait pas vraiment d'avantage au club de la capitale française puisque la règle du but à l'extérieur n'est […]

La soirée avait une odeur de "remontada" dans les rues madrilènes hier soir lors du 8ème de finale retour entre le Real Madrid et le PSG. La victoire parisienne à l'aller sur le score de 1-0 ne donnait pas vraiment d'avantage au club de la capitale française puisque la règle du but à l'extérieur n'est plus active depuis cette saison.

Le Real Madrid était pourtant passé totalement à côté de son match à l'aller et le retour ne prévoyait rien de bon. Malheureusement pour les parisiens, un grand Karim Benzema est passé par là, auteur d'un triplé, il a éliminé, à lui seul, le PSG et qualifié son équipe pour les quarts de finale de Ligue des Champions.
Retour sur une énième soirée magique pour le Real en coupe d'Europe.

Un Real Madrid en difficulté en première période

Face au PSG, l'équipe madrilène pouvait compter sur son public, chauffée à bloc pour ce 8ème retour. Malheureusement, sur le terrain, c'était une autre paire de manches. Malgré une entame de match tambours battants, les madrilènes ont comme d'habitude, très rapidement, baissé le pied après 10 minutes de jeu et c'est à partir de là que les problèmes vus au match aller, sont ressortis.

La composition de Carlo Ancelotti, avec un Kroos, tout juste revenu de blessure, était un pari risqué et cela s'est confirmé sur le rectangle vert. Manque de rythme, l'allemand ne correspondait pas du tout à ce type de match où l'intensité était le maître mot. Un Real en difficulté, qui, sur son flanc droit, a d'énormes problèmes que cela soit sur le plan défensif et offensif avec un Carvajal qui n'a plus son niveau d'antan et avec un Asensio qui ne s'est jamais trouvé dans cette position.

Résultat, le PSG a ouvert le score sur son contre après une perte de balle de Carvajal, monté très haut dans la moitié de terrain adverse et qui perd la balle sur une tentative de dribble, exposant totalement son équipe à un contre du PSG et de Kylian Mbappé qui ne se fait pas prier devant Courtois. Le PSG domine mais le Real tient jusqu'au terme des 45 minutes.

Une 2ème période totalement différente

Les 10-15 premières minutes étaient du même acabit que la 1ère période mais c'est un changement qui va faire la différence. L'entrée de Camavinga pour Toni Kroos a permis au Real de monter son bloc et d'aller chercher le PSG. Résultat, le Real inverse la tendance et l'égalisation de Benzema change totalement la physionomie du match. Le Real presse devant un Bernabéu en feu et fait même plier le PSG plus tard après une interception de Modric qui remonte le ballon jusqu'au rond central et envoie un amour de ballon pour Vinicíus qui fait le bon choix avant que le croate récidive et offre un caviar pour Benzema.

Quelques secondes plus tard, Rodrygo récupère le ballon et amène le 3ème but de Benzema après un gros manque de concentration des joueurs parisiens. Le Real est de retour sur la scène européenne et nul doute que cette victoire face au nouvel ennemi du football moderne soit un véritable coup de boost pour le reste de la saison.

Benzema voit triple et efface Di Stefano du podium des meilleurs buteurs du Real

Quelle soirée pour Karim Benzema ! Une qualification et un triplé synonyme de 3ème place des meilleurs buteurs de l'histoire du Real. Au-delà du triplé, on a vu un Benzema, dans les phases sans ballon, venir presser son adversaire et être absolument phénoménal avec le ballon. Chaque fois qu'il avait le ballon entre les pieds, il y avait danger pour le PSG. Un véritable "PARTIDAZO" du meilleur joueur madrilène sur la pelouse.

Luka Modric montre, aux yeux du monde, qu'il est toujours le meilleur

Après un match très abouti contre la Real Sociedad, Luka Modric a récidivé, hier soir, en sortant un match tout bonnement exceptionnel. On le répète, mais à 36 ans, le magicien croate semble toujours aussi fort dans les moments importants et le démontre à chaque fois. Un véritable leader sur et en dehors du terrain. Une remontée de balle exceptionnel pour finir avec un caviar pour Benzema, phénoménal ! Il n'y a pas de plus grand mot pour décrire ce qu'est en train de réaliser ce petit croate à cet âge-là.

Camavinga, élément déclencheur

Le jeune français, titulaire le week-end dernier contre la Real Sociedad, a cette fois-ci, débuté sur le banc pour la réception du PSG. Mais la direction que prenait le match a obligé Carlo Ancelotti à le faire rentrer en lieu et place de Toni Kroos. L'entrée de Camavinga a fait pencher la balance de l'autre côté et a permis au Real de monter son bloc et d'aller chercher les parisiens dans leur propre camp. Juste techniquement et dans le rythme du match, Eduardo Camavinga continue de gagner des points et pourrait se voir attribuer un rôle important dans les prochains jours, semaines et mois.

Une qualification qui change la perpective de fin de saison !

Malgré l'espoir toujours présent chez les supporters madrilènes, ce qu'il s'est passé hier soir relève de l'irréel. Et lorsqu'il s'agit de chose surnaturel, le Real Madrid et son histoire sont toujours là. L'histoire du Real est faite de scénarios invraisemblables et ne peut être expliqué. Le Real s'est qualifié après une soirée d'anthologie et va certainement s'appuyer sur cette qualification face au PSG pour terminer la saison en trombe. Un véritable coup de boost pour les joueurs et supporters madrilènes qui sont passés d'une saison limite à une saison qui peut devenir exceptionnelle.

Article écrit par clemgl
crossmenuarrow-down