Analyse de la victoire dans le Clasico

Par clemgl le octobre 25, 2021
Hier après-midi, les hommes de Carlo Ancelotti se déplaçaient au Camp Nou, à Barcelone pour le Clasico. Un déplacement sous haute tension tant pour le Real que le Barca. Les madrilènes se devaient de ramener les 3 points pour réussir une semaine parfaite après la "manita" réalisée en Ligue des Champions. Face à Barcelone, Carlo […]

Hier après-midi, les hommes de Carlo Ancelotti se déplaçaient au Camp Nou, à Barcelone pour le Clasico. Un déplacement sous haute tension tant pour le Real que le Barca. Les madrilènes se devaient de ramener les 3 points pour réussir une semaine parfaite après la "manita" réalisée en Ligue des Champions.
Face à Barcelone, Carlo Ancelotti a de nouveau remis en place le même onze que face au Shakhtar. Une décision plutôt logique au vu de la situation du club madrilène. Se rassurer et venir prendre les 3 points était la chose la plus importante pour le Real.
Une décision qui portera ses fruits puisque les madrilènes vont s'imposer sur le score de 2 buts à 1.

Objectif : Attendre et contrer le Barca

Carlo Ancelotti a certes opté pour le même onze que face aux ukrainiens mais son 4-3-3 ressemblait plus à un 4-4-2 lors du match. Jordi Alba, incertain avant le match, était bien présent et a donc modifié quelque peu les plans du technicien italien. Carvajal, tout juste remis de sa blessure, ne pouvait occuper une place de titulaire directement dans un match comme celui-ci. Pour pallier aux montées du latéral du Barca, Rodrygo était chargé de venir en aide à son coéquipier.

Le Barca, de son côté, a eu énormément de mal sur les transitions défensives lors de leurs derniers matchs. Ancelotti et son staff n'ont évidemment pas manqué d'y prêter attention et d'exploiter au maximum les failles dans ce registre côté catalan. Avoir un joueur comme Vinícius facilite beaucoup de chose dans ce contexte. Cela n'a pas fait défaut, le jeune brésilien a fait vivre un véritable cauchemar à Mingueza et à la défense barcelonaise.

Le Real, positionné en bloc bas pour la plupart du temps, a permis d'exploiter au maximum ces situations de transition et c'est notamment là-dessus que les hommes d'Ancelotti ont marqué par 2 fois.

Les hommes forts du Real

Hier après-midi, il y a eu quelques petites alertes concernant Karim Benzema. Victime d'un coup reçu quelques jours avant en Ligue des Champions, le français, en course pour le ballon d'or, ne pouvait pas manquer le Clasico. Pas à 100%, il a tout de même joué pendant 90 minutes mais n'a pas eu le rendement habituel. Le plan de jeu de Carlo Ancelotti sur ce match n'a évidemment pas amélioré les choses.

A sa gauche, Vinícius a pour sa part, réalisé un match de haut niveau. Essentiel dans les quelques transitions que le Real a eu, il a été juste dans la plupart des gestes qu'il a réalisé. Initiateur de la contre-attaque qui a amené le 1er but, il a surtout mis en difficulté la défense catalane par ses déplacements et sa vivacité avec le ballon.

David Alaba, de son côté, jouait son premier Clasico. Et on ne peut pas dire qu'il s'est loupé. Buteur sur le 1er but, il a rendu une copie presque parfaite. Très bon dans ses interceptions et dans ses relances, il n'a pas hésité à venir apporter le surnombre offensivement. Associé à Militão, on a l'impression que l'Autrichien est comme un poisson dans l'eau depuis son arrivée dans la capitale espagnole.

Bilan de la rencontre

Le Real Madrid est rentré de Barcelone avec les 3 points en poche. Les hommes d'Ancelotti enchaîne une 4ème victoire consécutive dans un Clasico. L'entraineur italien a réussi son pari mais pour la suite, il devra mettre en place une équipe beaucoup plus joueuse et dominante avec le ballon.

Rendez-vous mercredi pour la réception du club basque Osasuna !

Article écrit par clemgl
crossmenuarrow-down